Arno Monin, dix ans de BD





Les Crayonantes 2016 consacrent une exposition au dessinateur nantais Arno Monin, l'auteur de "L'adoption" (Bamboo) mais aussi "L'envolée sauvage", "L'enfant maudit" et "Merci".

L'envolée sauvage T1 (Monin, Galandon)Arno Monin a sorti sa première bande dessinée, il y a dix ans en 2006, "La dame blanche" (Bamboo), premier tome de "L'envolée sauvage" sur un scénario de Laurent Galandon. Le deuxième tome "Les autours des palombes" sortira un an plus tard.

"Ce qui m’a permis de m’approprier l’histoire de Laurent, c’était l’angle poétique et le fait qu’on ne m’attendait pas trop sur la doc, que je n’aurais pas été capable d’assumer à l’époque. Je devais avant tout  apprendre à faire des pages, car j'avais peu dessiné jusqu'alors."
(www.brucetringale.com, septembre 2016)

"J’ai appris par la suite que Laurent avait fait quelques dessins d’essai avec d’autres dessinateurs avant moi. Ce qui arrive relativement régulièrement en fait. La sauce ne prend pas toujours. Il m’est arrivé de voir en librairie des livres pour lequel j’avais fait des essais. C’est plutôt amusant au final."
(La Ribambulle, mars 2016)

"L'envolée sauvage m’a permis de mettre en place une méthode de travail, une expertise complète du métier. Et puis j’ai maintenant plus de crédibilité dans le milieu grâce au succès du livre." (www.actuabd.com, mars 2008)

L'enfant maudit T1 (Monin, Galandon)Monin retrouve Galandon pour les deux tomes de la série "L'enfant maudit" (Bamboo), une "vraie fausse suite aléatoire de L'envolée sauvage" selon les mots de Galandon.

"Laurent m’avait pitché l'histoire à table un soir chez lui alors que le deuxième tome L’envolée sauvage était bien avancé. J’avais flashé sur cette histoire, certain qu’elle pourrait porter nos émotions beaucoup plus loin."
(www.brucetringale.com, septembre 2016)

"Les quatre tomes de ces deux histoires (L'envolée Sauvage et l'Enfant Maudit) ont été l’occasion de tester des méthodes différentes d’encrage, de colorisation, de narration. Je ne suis pas très attaché aux règles posées en début de livre, je laisse le personnage évoluer. Je me laisse l’occasion de découvrir des choses aussi."
(www.sambabd.be, août 2012)

Merci (Monin, Zidrou)Après s'être consacré à l'illustration jeunesse, Arno Monin revient à la bande dessinée en 2014 avec "Merci" (Bamboo) sur un scénario de Zidrou.

"Ma rencontre avec Zidrou ? Elle n'a jamais eu lieu ! Il vit en Espagne, je suis à Nantes, on s’est manqué sur quelques salons. Nous communiquons par mail et c’est très confortable pour travailler, on peut pinailler à l’écrit, mûrir nos réactions."
(www.brucetringale.com, septembre 2016)

"L’Envolée sauvage est plus de l’historique romancé, alors que Merci est un récit contemporain. Peut-être que le point commun est la poésie que Laurent Galandon et Zidrou ont mis dans leur angle d’approche. La poésie me parle beaucoup, elle apporte un regard un peu décalé sur les choses."
(La Ribambulle, mars 2016).

L'adoption T1 (Monin, Zidrou)En 2016, Zidrou et Monin se retrouvent pour "L'adoption" (Bamboo), dont le premier tome "Qinaya" a reçu un bel accueil.

"La réalisation de "Merci" était passée bien vite, Zidrou m’a fait suivre quelques pitchs sur cette histoire d’adoption. Cette histoire se prêtait particulièrement à une ligne plus sensible, plus douce, j’ai eu envie d’une approche plus instinctive."
(www.brucetringale.com, septembre 2016)

"Zidrou m'a fait le cadeau génial de me proposer de bosser dessus. La thématique de l'adoption a été un déclencheur, même si je ne suis pas personnellement concerné."
(Le Goûteur Culturel, octobre 2016).

"Nous avons débuté le tome 2 en janvier 2016. Il abordera le Pérou, comme on s'y attend. Je me suis rendu là-bas, ça m'a permis de me documenter en douceur sur place. Mais je me moque qu'on ne reconnaisse pas les rues à l'identique, je préfère réaliser des compositions qui me plaisent plutôt que des dessins documentaires."
(Le Goûteur Culturel, octobre 2016).

L'exposition d'Arno Monin aura lieu les 10 et 11 décembre 2016 à la Manufacture des Tabacs à Nantes dans le cadre du festival Crayonantes.

Crayonantes 2014 : Arno Monin

Arno Monin aux Crayonantes 2014

Sources et inspiration :

 



Mots-clés : ,




Laisser un commentaire