Interview d’auteur : Marthe Rougieux

Interview Marthe Rougieux




Marthe Rougieux vous propose de découvrir sa discipline, l'enluminure, à Machecoul où l'Office du Tourisme lui consacre une exposition du 2 au 31 décembre. En attendant, elle répond aux questions de Taille-Crayon.

Bonjour Marthe, peux-tu te présenter brièvement ?

Marthe Rougieux, 32 ans – Atelier Pigments et Vermeil

Marthe RougieuxDepuis quand vis-tu à Nantes ou dans la région ?

Depuis 2006, d’abord à Orvault puis à Petit-Mars

Quelles études as-tu suivies ?

Au début, rien à voir avec le dessin, une licence en Langues, Littérature et Civilisation Anglais et Allemand, un BTS Assistant de Direction et puis après, rattrapée par mon destin : deux ans de formation en enluminure soldées par un Titre d’Enlumineur.

A quel moment as-tu décidé de faire du dessin ?

J’ai toujours dessiné, au Lycée je voulais intégrer une école pour apprendre l’illustration de livres pour enfants mais pour diverses raisons ça ne s’est pas fait alors j’ai continué de gribouiller dans mon coin jusqu'à la naissance de mon fils qui m’a fait prendre conscience de beaucoup de choses.

Marthe RougieuxQu'est-ce qui te plaît dans ce mode d'expression ?

Je peux enfin jouer à la sorcière ! Je manipule des poudres multicolores, j’utilise des liants qui puent, il y a des trucs bizarre qui mijotent dans mon atelier ou qui trempent dans un coin. Je manipule des matériaux précieux aussi comme la feuille d’or - L’enluminure a ce côté génialement concret et alchimique qui fait qu’il y a toujours à découvrir. Et puis comme toute forme d’illustration cela laisse libre cours à mon imagination !

Où travailles-tu ?

Dans mon atelier, une pièce attenante à mon domicile où je peux recevoir mes élèves (je donne des cours d’enluminure et de calligraphie) et travailler dans la sérénité.

Quelles ont été tes lectures d'enfant ?

Le premier qui me vient à l’esprit c’est Roald Dahl ("Sorcières" mon préféré ! on y revient), les contes de Gripari et puis les BDs de mes parents : Astérix, Gaston Lagaffe, Fluide Glacial...

Marthe RougieuxEt maintenant, que lis-tu ?

Je n’ai plus beaucoup le temps de lire. Je lis surtout des ouvrages "techniques" mais réjouissants comme les livres de Michel Pastoureau (sur les couleurs). Sinon pour la détente des romans policiers historiques (Peter Tremayne, Ellis Peters…) et même parfois le "Canard PC" de mon mari (rien à voir mais c’est ça qui est bon). Et puis je lis et relis les "Blacksad" de Diaz Canales et Guarnido, "Les Forêts d’Opale" d’Arleston et Pellet et la série des "Sillage" de Morvan et Buchet. Tout me plait dans ces BDs : le scénario béton et les dessins de dingues.

Quelles sont tes influences ?

Originaire de Nancy j’adore l’Art Nouveau sous toutes ses formes, dans le même ordre d’idée je suis également fan des préraphaélites. Les peintres flamands ont aussi une place de choix dans mon cœur, pour la lumière, l’atmosphère, la multitude des personnages et les couleurs (Vermeer, Jérôme Bosch, Bruegel l’ancien...). Plus contemporain le travail de Michel Ocelot me fascine. Et bien sûr tous les manuscrits médiévaux enluminés.

Marthe RougieuxEst-ce que d'autres oeuvres t'ont marqué et t'inspirent ?

J’adore regarder la danse classique ou l’opéra, je suis toujours étonnée de tout ce que le corps humain peut exprimer et laisser transparaître. Et en ce moment je suis en pleine redécouverte de la peinture Italienne de la Renaissance, une fois de plus la lumière encore la lumière !

Comment qualifierais-tu ton style ?

Euh... Médiévalocontemporain ? Ou Contemporinomédiéval ? je peux appeler un ami ?

As-tu une passion, un violon d'Ingres ?

Oh oui ! Deux mêmes... Le tissu – teintures naturelles et tissage ! Je me suis promis de m’y mettre ! Et les fest-noz ! Rien de mieux pour se défouler et emmagasiner de l’énergie positive !

Quel est ton coup de coeur artistique du moment ?

Suite à un festival musical cet été j’écoute beaucoup Winston Mc Canuff et puis le dernier album de Plantec bien sûr.

Marthe Rougieux "Salim et l'Oiseau"Quelle a été ta première publication ?

"Salim et L’Oiseau", un conte pour enfant, écrit par Marc Saada. J'ai ressenti une certaine incrédulité... C’est tellement étrange de voir ses rêves se concrétiser.

Quelle est ton actualité ?

Je suis sélectionnée pour les épreuves finales du concours "Un des Meilleurs Ouvrier de France en Enluminure", c’est un honneur mais aussi une pression énorme et un boulot monstre. Pas le temps de croiser les bras !

Quel est le projet dont tu rêves ?

Me voir confier la réalisation d’un manuscrit dans son ensemble (enluminure et calligraphie) avec carte blanche pour le style sur les légendes bretonnes.

Aimes-tu le contact avec le public ?

J’aime le contact avec le public, par la force des choses. Plutôt en festival ou en fête médiévale et dans les écoles. Je fais des animations découverte de l’enluminure et de la calligraphie pour les scolaires. Parce qu’on y fait toujours de belles rencontres, et puis parce que j’adore parler de mon métier.

Merci Marthe.

Sur le web :



Mots-clés :




Laisser un commentaire