Interview d’auteur : Elodie Coudray

Elodie Coudray




Elodie Coudray est une illustratrice jeunesse à qui l'on doit entre autre les dessins de "The Runaway Princess". Elle répond aujourd'hui à nos questions.

Bonjour Elodie, peux-tu te présenter brièvement ?

Elodie Coudray, dessinatrice, originaire d'Annecy en Haute-Savoie. J'ai une formation de styliste de mode et je travaille dans la création textile depuis ma sortie des Arts Déco de Paris, en 1998. En parallèle de cette activité, j'ai fait mes premiers pas dans l'édition jeunesse en 2007, avec "Le Prince aux Grands Pieds" écrit par Dorothée Piatek et nous avons ensuite réalisé ensemble "Le Jardin de Tonio". Ont suivi "Le Chapeau qui rêvait d'être un Pirate" (Gautier-Languereau) et tout récemment est sorti pour le marché anglo-saxon "The Runaway Princess" (Usborne). elodie-coudray-baleineJe ne travaille pas aussi vite que je le voudrais alors je publie peu. J'aimerais cependant exposer un peu plus et il m'arrive aussi de participer à divers collectifs, illustrations de presse, jeux, papeterie, packaging...

Quelle est la première BD ou illustration que tu as lue ?

Les toutes premières BD, c'était des albums souples avec un format à l'italienne: "Les Aventures de Sylvain & Sylvette". J'étais vraiment petite et c'était déjà un brin rétro, et puis j'adorais les collants rayés de Sylvette ! Plus tard mon père a commencé à me rapporter des albums de Tintin, achetés dans les aéroports où il faisait escale. J'aspirais à cet esprit globe-trotter et j'aimais les illustrations précises et détaillées. Je me souviens aussi d'une carte postale envoyée de Suède ou de Norvège et qui reprenait une scène très fouillée illustrée par Carl Larsson, un dessinateur suédois dont j'affectionne toujours beaucoup le trait aujourd'hui.

Quelle est la première BD ou illustration à laquelle tu as participé ?

Vers 17 ans j'ai commis une série de cartes postales où j'illustrais des scènes de la Bretagne traditionnelle chez un obscure éditeur de Loire-Atlantique. A les revoir aujourd'hui, ce n'était vraiment pas terrible mais c'était mon premier travail édité et il y a 2-3 ans, l'une de ces cartes s'est même retrouvée aux enchères sur eBay !

As-tu un mentor, un auteur/illustrateur qui t'inspire particulièrement ?

J'aime les images alors j'aime les illustrateurs ! Je pourrais vous donner vingt noms parmi lesquels ceux de Rébecca Dautremer et de Marc Boutavant car ils sont à mes yeux remarquablement talentueux sur la longueur de leur travail. Mais ce qui m'inspire et me porte n'est pas propre au monde de l'illustration, c'est plus global, je suis inspirée par des personnalités, leur façon de vivre. Dans mon panthéon je pourrais glisser Charles Rennie Mackintosh et sa femme Margaret MacDonald, François-Xavier et Claude Lalanne, Emir Kusturica...elodie-coudray-369180

Quel est ton héros/héroïne de BD ou d’illustration préféré ?

Adèle Blanc-Sec me suit depuis mes 12 ans et moi je suis Noa (Sky-Doll) et Blacksad...

A quel moment de la journée travailles-tu le mieux ?

J'ai longtemps travaillé tard la nuit mais avec un petit bonhomme de 2 ans, c'est compliqué de se coucher à 4 heures du mat' pour se relever trois heures plus tard. Aujourd'hui à chaque heure sa tâche et ça dépend de plein de choses ! Si mon fils a fait une nuit complète ou pas déjà, ensuite si je peux me concentrer sur un seul projet dans la journée ou si j'ai beaucoup de travaux de commande en cours et que je dois passer d'un truc à l'autre (déconcentration assurée !). Dans l'absolu j'aimerais pouvoir être à ma table à dessin dès 8 heures du matin, fraîche comme la rosée, accompagnée d'un thé bouillant et avec les info en fond sonore, mais au final je fini encore trop souvent tard le soir.

Ecoutes-tu de la musique lorsque tu dessines ?

En fait j'aime bien apprendre ou que l'on me raconte des histoires alors je préfère écouter des émissions en travaillant: j'aime bien les portraits, les émissions sur le cinéma, le théâtre, la vie des gens. J'écoute surtout de la musique pour me donner un coup de fouet et dans ces cas-là mes choix se portent vers Gossip, Santo Gold, Joy Division, The Aikiu... En entre-deux, je passe pas mal de temps avec Ella Fitzgerald, les Tindersticks, Tom Waits, Lhasa...

Que détestes-tu dessiner par-dessus tout ?

Les pieds de chameau. Et puis je n'aime pas trop qu'on me demande de dessiner un truc qui est super précis dans la tête du demandeur (en dédicace par exemple).

Qu'est-ce que tu apprécies dans les festivals auxquels tu es invitée ?

Rencontrer d'autres auteurs, revoir ceux avec qui j'entretiens des contacts par mails le reste de l'année. Et puis j'aime bien faire les interventions scolaires: le retour des gamins m'épate à chaque fois.

Ton actualité ?

elodie-coudray-runaway-princess-couvMon actualité bat un peu de l'aile depuis 2-3 ans car mes priorités se plaçaient ailleurs que dans l'édition (sourire). Il a donc fallu décaler certaines sorties à 2014 et après un très récent emménagement sur Nantes, entre deux déballages de cartons, je reprends tout juste les projets grand format que j'avais mis de côté ces derniers mois: une adaptation du Magicien d'Oz à paraître en hors série chez Auzou et l'illustration d'un conte de monsieur Pinguilly pour Le Buveur d'Encre. Ma dernière parution date de l'été dernier, quand "The Runaway Princess" est sorti en Angleterre et aux Etats Unis. C'est un petit format, une sorte de roman illustré pour accompagner les enfants dans leurs premières lectures. Au départ je n'étais pas très emballée car il y avait beaucoup d'illustrations, beaucoup de personnages et de répétitions... Je craignais que ça ne me laisse pas trop de place et puis finalement, après que Usborne soit revenu 3 ou 4 fois vers moi, j'ai fini par accepter et j'ai pris ce petit livre comme un nouvel exercice, une sorte de challenge qui me fait dire que décidément et à mon niveau, c'est plutôt balaise de représenter près de 30 fois le même personnage dans un bouquin! (le format des albums ne m'y avait pas habituée jusqu'à présent...)

Si tu étais un sport ?

La marche à pieds dans Paris la nuit.

Si tu étais un aliment/plat ?

Un truc "sweet & sour" avec de jolies couleurs et un design un peu sexy !

Merci Elodie.

 elodie-coudray-369186



Mots-clés :




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.