Interview d’auteur : Kévin Bazot

Interview Kévin Bazot




Kévin Bazot débute une carrière de dessinateur fort de ses passions pour l'histoire et les récits de voyages. Il n'oublie pas de passer par l'interview Taille-Crayon.

Bonjour Kévin. Peux-tu te présenter brièvement ?

Kévin Bazot, 23 ans, Charentais de naissance, Nantais aujourd'hui.

planche-bateau-1Tu vis à Nantes depuis combien de temps ?

Depuis bientôt six ans.

Tu as suivi des études ?

J'ai longtemps voulu aller à l'université pour faire des études en biologie, mais j'ai finalement pris la direction de l'école Pivaut à Nantes pour un cursus en bande dessinée - illustration de quatre années.

A quel moment as-tu décidé de faire de la BD ?

Même si je me souviens avoir toujours beaucoup dessiné depuis tout petit, je n'ai fait le choix d'en faire mon métier qu'à la fin de mon lycée, après une visite au festival de BD d'Angoulême - oui, je sais c'est un peu cliché. Pour l'instant, je ne le regrette pas.

Kévin Bazot Planche CanyonTu as participé à un fanzine, un collectif ?

Non, je n'en ai jamais eu trop l'occasion. Et je n'y ai d'ailleurs jamais vraiment réfléchi.

Qu'est-ce qui te plaît dans le mode d'expression que tu as choisi ?

La bande dessinée, c'est du texte et de l'image. Ce mélange permet d'exprimer les choses de manière très complète, mais aussi avec une diversité incroyable dans les rendus graphiques comme dans la narration. On peut raconter une même histoire de plusieurs façons différentes, et ainsi toucher plusieurs publics. Cette diversité me plaît. Elle offre des horizons infinis.

Tu travailles chez toi ?

Oui. Cela me convient bien pour le moment. Travailler en équipe ou dans un atelier me permettrait d'échanger des points de vues, des conseils, des remarques. Mais je crois que la bande dessinée reste un travail très solitaire. Si les avis extérieurs peuvent aider à progresser, cela ne représente qu'une petite partie du rendu final. Il est important de garder son propre point de vue.

Kévin Bazot page nuit canotC'était quoi, tes lectures d'enfant ?

Comme beaucoup, c'est un jeune reporter belge et un petit guerrier gaulois qui ont été les premiers contacts avec la BD et le dessin en général.

Et maintenant, tu lis quoi ?

En bande dessinée, je lis beaucoup de choses différentes : Récits historiques, romantiques, fantastiques, science-fiction, fantasy, polar, comique… Tout m'intéresse ! C'est un peu pareil pour les romans, même si depuis un certain temps ce sont les récits d'explorations et d'aventures qui me portent le plus.

Tu as des influences ?

Elles sont nombreuses ! Tous les médiums narratifs (cinéma, dessin animé, peinture, romans etc.) influencent mon travail, que ce soit dans la manière de mettre en scène, de raconter un événement, de gérer la lumière et les ambiances colorées, de restituer une scène historique... Dresser une liste de mes influences en BD est une tâche difficile. Je citerais Mathieu Bonhomme, Bruno Lefloc'h, Loisel ou encore Ralph Meyer . Il y en a beaucoup d'autres tout aussi importants !

Kévin Bazot page foret couleurTu écoutes de la musique en travaillant ?

Il m'arrive de travailler en en écoutant en léger fond des bandes originales de films (Hans Zimmer, John Howard, Ramin Djawadi, Howard Shore, James Horner, Bruno Coulais…). Ce sont des musiques particulièrement narratives.

Comment tu qualifierais ton style ?

Je suis très jeune dans ce métier. Je n'ai pas encore développé une véritable patte stylistique. Cela vient avec les années, quand on développe son propre langage graphique et que l'on se sépare de ses modèles. Je peux dire, pour l'instant, que je travaille avec un dessin qui ne relève pas du cartoon, ni de l'hyperréalisme (oui, je ne me mouille pas trop).

Tu as une passion, un violon d'Ingres ?

Beaucoup de sujets m'intéressent, la recherche historique et l'archéologie tout particulièrement.

C'est quoi ton coup de coeur du moment ?

Je ne suis pas un grand dévoreur de BD mais j'ai eu l'occasion de lire "Tyler Cross" de Nury et Brüno. J'ai beaucoup aimé. D'autres personnes aussi apparemment, puisque l'album a reçu le prix de la BD FNAC.

Arkeo-JuniorC'était quoi, ta première publication ?

Des illustrations sur le thème "L'école à travers les âges", pour ArKéo Junior, un magazine jeunesse de découverte historique et archéologique. J'étais très content de voir enfin des images à moi dans une revue à grand tirage.

Quelles sont selon toi tes publications les plus marquantes ?

La première, évidemment. Mais les plus importantes sont à venir.

Ton actu, c'est quoi ?

Kévin Bazot planche noel

Je travaille sur l'adaptation BD du récit de voyage "Quinze jours dans le désert" d'Alexis de Tocqueville, qui sera publié chez Casterman : le voyage de deux jeunes aristocrates français à la frontière de la civilisation américaine, en 1831. Parallèlement, je travaille aussi pour des illustrations historiques.

C'est quoi le projet dont tu rêves ?

Vivre du dessin est déjà un rêve qui se réalise. Après, j'aimerais continuer sur cette voie avec des images en rapports avec l'histoire et la découverte. Ceci dit, tout m'intéresse, alors on verra bien !

Merci Kévin



Mots-clés :




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.