Interview d’auteur : Stéphane Heurteau





Tout juste revenu de Saint-Malo, Stéphane Heurteau, auteur entre autres de Sant-Fieg et scénariste de Fanch Karadec, répond à nos questions.

stephane-heurteau-01

Bonjour Stéphane. Peux-tu te présenter brièvement ?

Je m’appelle Stéphane Heurteau, je suis né à Nantes en 1967. J’y suis resté pendant une trentaine d’années, avant de venir m’installer à Vannes, ou je réside désormais. J’ai commencé à dessiner très tôt, vers l’age de 6 ans, avec l’objectif de raconter des histoires. Du coup, la BD s’est imposée comme une évidence. C’est ce qui me paraissait le plus adapté à ce que je souhaitais réaliser. À 15 ans, je me suis retrouvé en studio graphique dans une imprimerie. J’y suis resté plus de cinq ans, avant de faire douze ans en agence de pub. En parallèle, je commençais à publier dans des magazines et je démarchais les éditeurs. En 2000, je me suis fait licencier de la pub, du coup, je n’ai pas repris d’activités graphistes en entreprise, mais me suis lancé free-lance dans l’illustration. Les premiers ouvrages (illustrations ou BD) sont arrivés rapidement, dans l’année. Depuis, je n’ai plus jamais travaillé en entreprise.stephane-heurteau-couv-sant-fieg-2

Quelle est la première BD que tu as lue ?

Le journal de Mickey.

Quelle est la première BD ou illustration à laquelle tu as participé ?

Une BD dans un fanzine au collège. Un truc sur le FC Nantes, à l’époque où ils savaient taper dans un ballon !

As-tu un mentor, un auteur/illustrateur qui t'inspire particulièrement ?

Loisel, Pratt, Tardi, Chabouté, Lauffray, Hergé, Monge, Bernie Wrhigtson, Greg Capullo, Angel Medina, Yslaire, Léone, Eastwood, Tim Burton, les frères Coen, Terry Gilliam, François Roca, Rebecca Dautremer, Wendling, Dead Can Dance, Manset, Bashung, Massive Attack, Metallica, Led Zep, Miles Davis, Piaf … etc etc

Quel est ton héros/héroïne de BD ou d’illustration préféré ?

Corto Maltese, Tintin…

A quel moment de la journée travailles-tu le mieux ?stephane-heurteau-couv-sant-fieg-1

Le matin, et à partir de 16h00… ce sont les moments ou je me sens le mieux, les moments ou mon cerveau décroche et que je pars dans les lieux dont je parle (du moins, je pars mentalement et spirituellement, car, physiquement, je ne bouge pas de mon atelier).

Ecoutes-tu de la musique lorsque tu travailles ?

Là, au moment où j'écris, je rentre de Quai des bulles, Lou Reed vient de mourir et j’écoute l’album Berlin. A l’instant passe Sad Song... Putain, à 17 ans lorsque j’ai découvert cet album, ça a été un méga choc, un truc que jusqu’alors, je ne connaissais pas ! Sinon, j’écoute énormément de rock, un peu de métal, du hard, un peu de jazz, de l’électro, du trip hop, du classique et globalement, de Nougaro à Metallica… ce qui laisse de la marge.

Que détestes-tu dessiner par-dessus tout ?

Rien… ce serait plutôt un genre que je n’aimerais éventuellement pas… comme par exemple le dessin réaliste mal fait ! Ça me colle des boutons ! Tout le monde n’est pas capable de dessiner comme Delaby ! Mais pour être plus précis, comme beaucoup de dessineux, j’ai du mal avec les femmes. Même une femme laide, ça doit être séduisant ! Et ça, ce n’est pas facile. Un mec, tu lui ajoutes 2 ou 3 rides, et il a une gueule, il devient buriné. Pour une femme, ça ne marche pas. Tu ne peux pas tricher ! J’ai aussi du mal avec les chevaux et les enfants, un peu pour les mêmes raisons.

Qu'est-ce que tu apprécies dans les festivals auxquels tu es invité ?

Les rencontres… et les soirées ! En fait, surtout les soirées !

Ton actualité ?

stephane-heurteau-couv-polartAlors, pour être précis, l’actualité est assez chargée, dans l’ordre, vient de sortir le dyptique Sant-Fieg, paru aux éditions Coop-Breizh. L’album vient de recevoir le prix polar à Cognac et sera bientôt accompagné d’un coffret. Pour le salon du polar de Cognac, je viens de réaliser un album intitulé Polart. Et le tome 3 de Fanch Karadec : La disparue de Kerlouan vient de sortir. À cela, il convient d’ajouter quelques illustrations, pour des affiches ou des couvertures d’ouvrages, ainsi qu’un carnet de rando, avec la mairie de Theix. Concernant les projets, je viens de faire un essai chez Coop Breizh, pour un ouvrage d’illustrations sur le monde des lutins et je travaille actuellement sur un projet de polar en bandes dessinées… un truc très violent, un peu dans l’esprit de Fanch Karadec, mais en nettement moins léger.

Si tu étais un sport ?

La marche à pied !

Si tu étais un aliment, un plat ?

Les crêpes !

[nggallery id=57]







Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.